Jamie Cullum - Twentysomething (2003)

Publié le 3 Décembre 2012

Jamie Cullum - Twentysomething (2003)

Jazz - Le jazz européen a rarement eu un visage aussi explosif et moderne qu'avec le talentueux pianiste britannique

En une dizaine d'année et cinq albums à travers lesquels il a déjà dévoilé la richesse musicale et l'inventivité qui se cachaient en lui, Jamie Cullum s'impose comme l'un des grands artistes populaires de ces prochaines années. Son jeu aux facettes innombrables, sa voix rauque juste comme il le faut, son feeling hors du commun, son énergie en concert... tout est réuni pour qu'il plaise à un large public.

Jazzmen anglais le plus vendu de l'histoire à même pas trente ans (!!), le musicien promet d'explorer de nombreux univers musicaux ces prochaines années. Parti des standards jazz, ses albums montrent une évolution constante. En adaptant régulièrement à sa sauce jazzy les tubes du moment, en se laissant tenter par l'électronique et l'expérimental sur quelques titres, en cherchant toujours et sans cesse de nouvelles influences, il nous prouve que le jazz est un univers sans véritables frontières, toujours avide de renouvellement et de fraicheur. Et on l'en remercie!

It ain't necessarily so (de son album Pointless Nostalgic (2002))

The artists I most admire are people like Miles Davis and Tom Waits, who make all kinds of different records, and change and evolve over the years, but still remain themselves. That's what I aspire to.

Jamie Cullum

Rédigé par Alexandre

Publié dans #actuel

Commenter cet article